Mes romans en édition

Stéphanie ROSELIÈRE, auteure à mes heures perdues.

Parfois, j’aimerais arrêter le temps. Pour lire encore et encore, sur plein de sujets différents. En effet, il y a tellement de romans à découvrir pour rêver et de témoignages à connaitre pour rester conscient du monde qui nous entoure.

Parfois aussi, j’ai envie d’arrêter le temps pour écrire toujours plus afin de sortir de ma tête tous les personnages qui y gravitent. Ils vivent leur propre vie, se bousculent et me reprochent de ne pas leur donner vie. En février 2019, la pression a été plus forte. Mon envie a dépassé la contrainte et, lors du congé parental de Tornado, je me suis lancé le défi d’écrire une histoire qui tient la route. De le faire avec sérieux, face à moi-même.
Je me suis rendu compte qu’écrire était une affaire de plusieurs mois pouvant devenir une obsession. On culpabilise de voler du temps au quotidien pour s’atteler à une tâche très personnelle et les jours où l’on ne peut pas aligner quelques mots, on ronge son frein. À la fois frustrée et déterminée, il fallait que j’aille au bout de mon histoire maintenant que je l’avais commencée. Ma moitié m’a ensuite encouragée à soumettre mon manuscrit à des avis professionnels et voilà qu’aujourd’hui ce projet voit le jour.

Captive de Sang (publié aux Éditions Elixyria), est une romance bit-lit sur fond de rébellion. Venez rencontrer Sénaé et plongez avec elle dans un univers vampirique insoupçonné

sortie littéraire 2 juillet 2021 aux éditions Elixyria, roman bit-lit Captive de Sang
Roman « Captive de Sang » publié aux Éditions Elixyria

Des avis, ça vous dit ? Voici les tous premiers !
À vous maintenant de craquer et de vous faire votre propre idée !

Et pour une rencontre avec moi, une simple conversation ou une dédicace, rendez-vous les 3 et 4 juillet à Morcourt (80340). La version brochée de Captive de Sang y sera disponible en avant-première !

Affiche du salon littéraire de Morcourt dans la Somme : les Festival des pipelettes avec plein d'auteurs.
Rencontres et dédicaces au salon littéraire de Morcourt (80)